Forum Rover MG Communauté Francophone

  • 09 Août 2022, 13:21:09
  • Bienvenue, Invité
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Avenir de nos autos mal notées en Crit'air...  (Lu 1068 fois)

Lambretta51

  • Adjudant Roveriste
  • *
  • Évaluation: +1/-1
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 892
Avenir de nos autos mal notées en Crit'air...
« le: 20 Novembre 2021, 12:05:05 »

Bonjour à tous,


Hier je suis allé faire mes courses en grande surface et en périphérie de Reims dans une zône commerciale très fréquentée ( et en Duster GPL ). Habitant )à 30 km de là, je dois à un moment donné prendre la voie rapide de contournement à 90 km/h, et en pleine campagne. J'ai remarqué  au retour un panneau avec un rond rouge et en dessous " Sauf vignettes 1-2-3..."

J'ai bien compris qu'il s'agit des types de vignettes crit'air autorisées, et bien entendu, ma Rover 75 CDT de 2002 était en principe interdite à cet endroit.

Honnêtement, cela va devenir vraiment compliqué de rouler près des grandes villles, car en plus, quand on découvre le panneau, on est engagé et on ne peut pas faire demi-tour !  C'est vraiment mal pondu cette histoire, on se retrouve interdit de circuler dans des zones sans habitants, et par contre obligé de passer par la ville.... Et cela va se généraliser, rendant d'éventuels trajets risqués et aléatoires. Bientôt viendront les caméras qui vous détecterons, avec prune à la clé, comme si déjà les radars, les limitations 80 ou 90 selon les départements et selon le type de route dans les départements ne compliquaient pas déjà bien les choses !

Comme pour le vaccin, les choses sont faites pour que vous soyez coincé de partout, mais sans obligations officielle de vous débarrasser de votre vieille auto.

Bref, j'en connais qui ont revendu leurs Diesel car ils ne peuvent plus aller à leur travail en périphérie de Reims avec: ( Toléré en 2021 et verbalisé en 2022 je crois ). Je vois mal comment continuer à rouler dans ces conditions, et ça vaut aussi pour toutes les voitures de collection.

Il est vrai quie ces véhicules polluent plus que les récents, mais pourquoi ne pas les laisser mourrir de leur belle mort pour ceux qui sont encore classés " utilitaires ", et considérer leur effet négligeable pour les autres ?
Je constate que l'état laisse s'installer la violence, la délinquance partout dans les villes, mêmes moyennes maintenant, que le laxisme règne partout vis à vis de la racaille, que sur les routes c'est le far-west, mais que pour ce qui est de traire l'usager sur 4 roues par tous les moyens, là il y a de l'autorité !  :x
IP archivée

Lumbreiser

  • Sergent Roveriste
  • *
  • Évaluation: +2/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 380
Re : Avenir de nos autos mal notées en Crit'air...
« Réponse #1 le: 06 Juin 2022, 15:51:30 »

« et bien entendu, ma Rover 75 CDT de 2002 était en principe interdite à cet endroit. »

Non. Un diesel de 2002 est Crit'air 4 et ne sera interdit de circuler dans la ZFE-m de Reims qu'à partir de janvier 2023.

« on se retrouve interdit de circuler dans des zones sans habitants »

La ZFE-m de Reims est concentrée sur l'hyper-centre, pas vraiment une zone « sans habitants ». Je suis même surpris qu'elle ne soit pas plus étendue.

Pour ce qui est de la traversée urbaine, il faudrait déjà comprendre les raisons qui ont motivé qu'elle le soit par ATMO Grand Est, l'association en charge de la mesure de la qualité de l'air. J'en devine déjà deux : la pollution qu'elles génèrent, se « rabattant » sur la ZFE-m, ne permettrait pas à cette dernière de baisser son taux de pollution à un taux suffisant.
Je soupçonne aussi que la traversée urbaine soit, dans la pratique, très utilisée pour se rendre dans le centre-ville de Reims, et donc dans la ZFE-m. Logique de restreindre la circulation dès celle-ci.

« on est engagé et on ne peut pas faire demi-tour »

Si ce que tu dis est vrai, c'est un bête problème de signalisation qui n'a pas encore été vu ou signalé depuis septembre 2021 — ce que je trouverait très surprenant. Tu devrais signaler le problème à la mairie.

« Bientôt viendront les caméras qui vous détecterons, avec prune à la clé »

Ce qui est normal : il ne sert à rien de voter une loi pour ne pas ensuite la faire appliquer, et il est évidemment impossible de contrôler « manuellement » autant de véhicules circulant dans une ZFE-m.

« et ça vaut aussi pour toutes les voitures de collection »

C'est faux. Les véhicules de collections ne sont pas concernés par les ZFE-m.
« Modifié: 06 Juin 2022, 15:58:24 par Lumbreiser »
IP archivée

900xj

  • Caporal Roveriste
  • *
  • Évaluation: +0/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 282
Re : Avenir de nos autos mal notées en Crit'air...
« Réponse #2 le: 06 Juin 2022, 16:04:52 »

 
Et pendant ce temps là on construit à tour de bras airbus, super tankers, porte containers et paquebots de croisière qui pour une bonne partie fonctionnent au fioul lourd qui pollue 3000 fois plus que le gasoil, par contre les mustangs et autres porsches à moteurs de 5 litres ont le droit de circuler en ville car ils ont payé la taxe à l'achat, mais c'est le smicard en twingo qui met la planète en danger.

C'est vraiment du foutage de tronche. Le réchauffement climatique et la fonte des glaces arrangent bien pour accéder facilement aux gisements sous l'ex glace et raccourcir les trajets et faire des économies de milliers de miles nautiques...

Dans mon quartier (800 maisons) 95 % des voitures stationnent dehors sur les trottoirs. On fait comment pour avoir une voiture électrique, on tire des guirlandes et on fait l'impasse sur le four quand ça recharge ?
 
« Modifié: 07 Juin 2022, 12:00:01 par 900xj »
IP archivée

Lambretta51

  • Adjudant Roveriste
  • *
  • Évaluation: +1/-1
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 892
Re : Avenir de nos autos mal notées en Crit'air...
« Réponse #3 le: 06 Juin 2022, 18:51:07 »

Oui, je reconnais beaucoup d'erreurs... Effectivement on peut encore circuler en Crit'air 4, toutefois:

Puisque tu sembles connaître, quand on vient de la 2 voies arrivant de Châlons ou de celle de Charleville et qu'on s'embranche sur la voie qui va vers Taissy ou la Zone commerciale de Cormontreuil, on ne peut pas dire que ce soit très habité... Cependant cette voie arrive ensuite en zone commerciale habitée et là,ok.
Cependant, je réitère 2 énormités:

- effectivement les carte grise de collection pourront circuler les doigts dans le nez ce qui veut dire qu'une 403 Diesel, une Américaine de 1958 avec 5 ou 6 litres de cylindrée, une R16 et toutes les autres qui sont elles de VRAIES pollueuses, pourront circuler en centre ville... Moi avec mon Diesel. A injection et son pot catalytique je n'y ai pas droit.
Il eut fallu prendre en compte la quantité ridicule de ces véhicules en classe 4 comme on a pris en compte les autos citées plus haut.
En ce qui concerne cette volonté de Reims Métropole pour la ZFE, je veux bien subir, mais espèrons qu'ils se montrent aussi  volontaires pour intervenir quand les manouches, de la rue Avé font brûler du fil électrique pour récupérer le cuivre !!!  J'ai travaillé 20 ans à 200 mètres, l'air y était irrespirable des demi journées entières , à tel point qu'on devait fermer la porte en plein été !
J'ai téléphoné un grand nombre de fois aux pompiers, au commissariat, à la Mairie de Betheny, personne n'a jamais voulu agir, bizarrement...
Alors marre que ce soient toujours les mêmes qui soient punis, et toujours les mêmes qui soient laissés tranquilles !
Et je reitere: Qu'on s'installe en pleine ville e qu'on compte les véhicules Crit'air concernés, ils sont plus, que rares d'où le fait qu'on aurait pu les laisser finir leur vie.
La politique énergétique est une vraie girouette depuis quelques années, mais c'est une autre histoire...
IP archivée

Lumbreiser

  • Sergent Roveriste
  • *
  • Évaluation: +2/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 380
Re : Avenir de nos autos mal notées en Crit'air...
« Réponse #4 le: 07 Juin 2022, 11:56:04 »

Pour le contexte et pour ce qui est de ma légitimité à parler des ZFE-m, des Crit'Air 4 et des voitures de collection : je vis en ZFE-m, je possède une Crit'Air 4 et une voiture de collection…

«  on ne peut pas dire que ce soit très habité »

Oui, c'est que tu as déjà dit, et j'ai précisément déjà émis deux hypothèses à ce sujet… Et là aussi, plutôt que de rester ad vitam dans la protestation, si tu souhaites vraiment connaître les raisons (bonnes ou mauvaises) pour lesquelles ces axes ont été inclus dans la ZFE-m, c'est à l'agglomération de Reims que tu devrais t'adresser.

« effectivement les carte grise de collection pourront circuler les doigts dans le nez », « de VRAIES pollueuses »

Sur un forum de passionnés d'automobiles, c'est bien triste (pour ne pas dire autre chose) de voir ressurgir les habituels clichés et d'attiser une opposition stérile entre automobilistes, opposition nourrie par la jalousie (« pourquoi eux et pas moi ») et un réflexe pavlovien d'égalitarisme (« si je n'ai pas un droit alors les autres non plus ne devront pas l'avoir ») plutôt que par la raison. Donc, petits rappels factuels et objectifs (source : FFVE), loin des clichés et des idées reçues :

Les véhicules de collection, c'est 0,5 % du parc automobile français…
Les véhicules de collection sont sortis du garage en moyenne 14 fois par an (cad ~1 fois par mois), pour ne parcourir que 1070 km par an… Soit 12 fois moins que les véhicules « de tous les jours »…
Les véhicules de collection, ce sont à 95 % des véhicules à essence et des cylindrées modestes…
Les véhicules de collection, vu leur valeur économique, patrimoniale ou sentimentale, ce sont la plupart du temps des véhicules très suivis et entretenus par leurs propriétaires, qui ne « tapent » que peu dedans et roulent la plupart du temps « pépère », en toute décontraction et civilité, chose rare sur la route mais qui n'est visiblement pas appréciée à sa juste valeur…

Je rappelle qu'un véhicule de collection, c'est un véhicule que l'on protège par un statut spécifique car il représente un intérêt pour la préservation du patrimoine industriel automobile, principalement français, un des rares secteurs industriels dont on peut être fier et qui tient encore à peu près debout… Les exclure des agglomérations françaises, c'est tout simplement condamner nos anciennes à disparaitre du paysage urbain, là où les Français choisissent pourtant de vivre de plus en plus…

Après, puisque visiblement tu n'aimes pas croiser de superbes américaines des années 50 ou des succès français comme la Peugeot 403, que tu étouffes en suivant Papi Maurice qui sort sa belle 2 CV le dimanche pour faire son petit tour dominical, ben… c'est dommage pour toi, mais il va falloir continuer à supporter ces ennemis jurés de la planète. Les ZFE-m n'ont pas été mise en place à cause des 2-3 véhicules de collection qui roulent à 30 km/h le dimanche dans le centre-ville de Reims, mais bien du fait des vieux diesels qui y roulent eux tous les jours.

Je ne comprends donc pas — si ce n'est comme je l'ai dit par jalousie ou égalitarisme forcené — quel est l'intérêt ou le but que tu poursuis en venant taper sur les véhicules d'époque. Peut-être car c'est plus facile, vu le faible nombre de possesseurs et leur âge moyen de 59 ans ?

« Il eut fallu prendre en compte la quantité ridicule de ces véhicules en classe 4 comme on a pris en compte les autos citées plus haut. »

Déjà, je dirais qu'il eut fallu prendre en compte la loi de Pareto : ce n'est pas la quantité qui compte, c'est l'impact que cette quantité génère. Si (nombres purement fictifs pour l'exemple) 5 % d'un parc automobile générait 70 % d'une nuisance quelconque, il serait normal, pour lutter contre cette nuisance, de se pencher en priorité sur ces 5 %, même si 5 <<< 95…

Mais allez, admettons et faisons l'erreur de ne considérer que le nombre de véhicules, et regardons simplement les chiffres (source Ministère de la Transition Écologique, chiffres d'octobre 2021) :

Les voitures classées Crit'Air 4, c'est 6,1 % du parc automobile.
Les « voitures citées plus haut » — j'imagine les Crit'Air 5 + véhicules de collection réunis — c'est 4 % du parc automobile.

Étant donné que 6,1 > 4, je cherche à comprendre comment on peut arriver à affirmer que 6,1 est une « quantité ridicule » par rapport à 4…

Du coup, question finale : si les Crit'Air 4 sont en « quantité ridicule » de 6,1 %, pourquoi remets-tu en cause la présence en ville des véhicules de collection qui sont 12 fois moins nombreux (0,5 %) ?

Les véhicules de collection, en vrai, ils n'emmerdent personne, ils prennent la route 1,2 fois par mois, il y en a 12 fois moins que les seuls Crit'Air 4, ils roulent très peu, généralement pas très vite… mais c'est eux les (je te cite) « VRAIES pollueuses » ? Ben voyons… :)

Dans la réalité maintenant, une voiture de collection génère beaucoup de curiosité, de sympathie, de bienveillance et de lien social : il suffit de rouler une seule journée en ancienne pour avoir des saluts et sourires de piétons, des pouces levés, des coups de klaxons de salutation de la part des automobilistes — voire même de gros motards sur leurs puissantes sportives 8) —, être abordé sur les parkings par des passants de tous âges qui viennent poser des questions, partager des anecdotes familiales, saluer le charme de notre ancienne et me conseiller de continuer à bien en prendre soin ! Je ne ressens aucune jalousie (sans doute de l'envie) et, bizarrement, aucun d'entre eux ne me parle jamais de pollution ! :)

Bref, j'ai fait plus de sympathiques rencontres et croisé plus sourires en 2 mois de Mini qu'en 12 ans de Rover 75 : je te souhaite donc sincèrement de rouler un jour en voiture de collection dans le centre de Reims… ou d'ailleurs ! :coucou:
« Modifié: 07 Juin 2022, 19:49:33 par Lumbreiser »
IP archivée

Lambretta51

  • Adjudant Roveriste
  • *
  • Évaluation: +1/-1
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 892
Re : Avenir de nos autos mal notées en Crit'air...
« Réponse #5 le: 07 Juin 2022, 19:41:50 »

Que dire...

Je ne vais pas me battre sur les chiffres, je pense que ce "parc" de Crit'air 4 aurait disparu de lui même et assez rapidement tant par son âge, son kilométrage que par la politique Européenne en matière d'automobile ( A rebours de ce qui se fera ailleurs dans les années qui viennent ) qui ne pense qu'à mettre tout le monde à l'électrique de façon totalement incongrue comme pour le reste de ce qu'elle impulse.)  On va compliquer la vie de gens déjà bien enfoncés, mais on commence a être cadenassés de partout.

Je me demande bien comment les choses vont se passer dans la couronne Parisienne, là où tout le monde peut passer à l'électrique, c'est bien connu, surtout dans des barres d'habitations... Qu'il faille avancer pour sauver la planète ok, que sur les grandes métropoles l'utilisation des autos pose un souci, ok, mais alors, que penser des avions de ligne et des cargos, des bateaux de croisière qui eux sont x fois plus pollueurs ? A ce que je sache, on interdit rien, on ne règlement pas à ce sujet.
Il faut avoir vu fumer à quai de midi à 20h30, heure de son départ pour Toulon un bateau Corsica Ferries...

Et les camions dont le nombre est proprement effarant sur les routes et les autoroutes, ils sont légion et combien de fois un camion pollue-t-il plus qu'une auto, même ancienne ???  Encore un bon coup de nos pseudo "Dirigeants" qui gouvernent à coup de corne de brume depuis 40 ans: On a volontairement tué le ferroutage, la navigation par voie fluviale, et là on pourrait vraiment agir mais manque de bol, il y a les camionneurs, et l'Europe qui se sert de nos routes pour exporter partout !

Effectivement, je hais la contrainte bête comme certaines décisions pendant la Covid, ou bien celle-ci, et je remarque qu'on s'en prend toujours aux plus faciles à contraindre et que d'autres font ce qu'ils veulent, on en entend parler tous les jours.  Mais j'imagine que ceux qui pondent ces décisions me diront interrogatifs:  "Et bien vous ne vous achetez pas une voiture electrique ?" comme l'employeur qui s'étonne que sa femme de ménage n'aille pas skier à Morzine...  Personnellement je n'ai pas les moyens de remplacer cette auto par une electrique et dès qu'on est à 2 gros Smic, plus d'aide en hybride par exemple, et rien pour la Rover.

Je le redis, la CEE veut créer deux catégories: Les pauvres qui paieront ad vitam aeternam un loyer pour rouler en Zoé ou autre et ne pourront pas bouger de chez eux, les autres qui auront des voitures à 40, 45 ou 70000 euros et qui eux, pourront partir à 5, 6 ou 800 km en passant leurs congés à recharger et attendre...

Et ce n'est pas de la jalousie de ma part, mais de l'équité ! Je n'ai jamais jalousé un type en BMW me doublant sur la route, par contre si dans 5 ou 8 ans je ne peux plus partir à plus de 250 km de chez moi, et ceci dû au prix d'achat d'une auto alors qu'une grosse Tesla pourra faire le double, là il y a inéquité et ce si on a obligation d'utiliser l'electrique !

Pour ce qui est des voitures de collection:   Tu ne feras pas fortune dans la voyance... Si j'ai parlé de 403 et de grosse Américaine, c'est pour dire qu'effectivement les voitures de cette époque polluent beaucoup, c'est une vérité de Monsieur de La Palisse.  Tu t'es convaincu que je n'aimais pas les voitures de collection et tu sous entend aussi qu'il y a jalousie de ma part, et bien non !

Quelqu'un qui de 1983 à 1997 a travaillé chez un des 3 ou 4 importateurs de pièces détachées pour " Classiques " Anglaises ( Automania à  Reims pour ne pas nommer l'entreprise ), participé indirectement à la restauration d'une multitude de MGB, MGBGT, Triumph TR2-3-4-5-6 et autres Dolomites, de Jaguar MK II, E-type, XJ6, XK120-140-150 ou d'Austin-Healey 100-4 - 100- 6 et 3000, travaillé avec des restaurateurs comme Lecocq à Paris et des Musées, ne peut pas ne pas aimer la voiture de collection, à moins d'avoir été asservi et forcé à travailler sous la contraite, ce qui n'a pas été le cas, bien au contraire.

J'ai par ailleurs à mon actif une ID19b, une DS 21 Pallas, trois 404, deux 504, une Dauphine, deux Triumph 2500 PI, une Mercedès série 123 revendue à un Anglais et encore récemment une MX5 de 1999.   Et j'ai aussi une bonne vielle moto Russe de 1973,  2 temps 350cm3 bicylindre qui fume bien et qui est en carte grise de collection.  Quant aux Américaines, je me damnerai pour une chevy Bel air 57 ou une Impala coupé 59... ( Quand j'allais chaque matin au lycée E.Zola de Suresnes début 70, j'en voyais une chaque matin en passant sur le trottoir ! ).

Bon, ce virage autoritaire qui tire un trait sur le thermique pour le " tout electrique " est une erreur car cette solution n'est qu'un paliatif. Et comme d'habitude, nous nous tirerons une balle dans le pied car les "autres" continueront à pomper du pétrole et faire du thermique de +en+ propre.
L'état ferait bien d'exercer son autorité sur des sujets sociaux ou sociétaux bien plus graves et menaçants, la pollution automobile n'est pas le principal et unique fautif.

Cette acceptation de la voiture electrique, descendue sur la population ébahie part la volonté de Saint Macron ,tel l'Esprit Saint sur les apôtres est sans doute aussi une question d'âge: Je suis de 57 et c'est un peu comme forcer quelqu'un qui avait toujours connu la voiture à cheval à la remiser pour une De Dion Bouton !

Allez, sans rancune, on entre dans la civilisation du citoyen enfoncé à vie jusqu'au cou dans les leasings, fini le temps où on payait son auto en 2, 3 ou 5 ans, qu'on gardait ensuite 10 ou  20 ans et 250000 km, maintenant on paiera tout le temps, car les réparations seront impossibles à assumer, et quant au coùt des batteries qui ne manqueront pas de tomber en panne...  Ce qui explique que certains vendeurs déploient plus d'efforts pour vendre une LDD avec entretien que la voiture elle-même.

Oui je sais, j'ai été bavard...
« Modifié: 07 Juin 2022, 20:25:19 par Lambretta51 »
IP archivée

Lumbreiser

  • Sergent Roveriste
  • *
  • Évaluation: +2/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 380
Re : Re : Avenir de nos autos mal notées en Crit'air...
« Réponse #6 le: 07 Juin 2022, 19:54:12 »

Je ne vais pas me battre sur les chiffres

Tu aurais du mal (d'où ton « que dire » un peu fuyant), puisque non seulement tu ne connaissais même pas un seul de ces chiffres (*), mais lorsqu'on prend soin de les chercher et de les analyser rapidement, ils te donnent tort sur à peu près tout ce que tu affirmes sur les véhicules de collection. Mais chacun jugera ce que tu as écrit à l'aune de mes réponses factuelles et sourcées sur ce sujet précis.

* tout comme ta propre ZFE-m dont tu fustigeais les modalités en affirmant à tort que ton véhicule y était interdit, preuve que tu ne sembles pas bien t'informer sur le sujet…
« Modifié: 07 Juin 2022, 20:30:04 par Lumbreiser »
IP archivée

Lambretta51

  • Adjudant Roveriste
  • *
  • Évaluation: +1/-1
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 892
Re : Avenir de nos autos mal notées en Crit'air...
« Réponse #7 le: 07 Juin 2022, 20:28:47 »

Ce n'est pas une fuite, fais le même calcul sur les poids lourds en tenant compte de leurs émanations, et là ça vaudra le coup de se battre... J'ai modifié mon message, et sache que dans la vie, tout n'est pas que " chiffres "... C'est un peu le souci de cette société ! Le ressenti, l'humain compte un peu aussi.
IP archivée

Lumbreiser

  • Sergent Roveriste
  • *
  • Évaluation: +2/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 380
Re : Re : Avenir de nos autos mal notées en Crit'air...
« Réponse #8 le: 07 Juin 2022, 20:35:20 »

Le ressenti, l'humain compte un peu aussi.

Ben voyons. C'est pourtant bien toi qui a choisi de parler de « quantité ridicule ». Et après, quand on vérifie ce que tu entends par là et qu'on se rend compte que les fameuses quantités te donnent tort, boum, comme par magie, les chiffres ne comptent surtout plus… Re-ben voyons.

Mais admettons : à part qualifier les véhicules de collection de « VRAIES pollueuses », tu me diras où tu as évoqué — avec l'humanité que tu professes désormais — leur impact positif sur nos routes, notre culture, notre histoire, notre économie, leur utilité sociale. Réponse : tu ne l'as évoqué à aucun moment, contrairement à moi. Donc tu me permettras de me passer de tes vertueuses leçons d'humanité.
Restes-en à ne voir les véhicules de collection que comme des véhicules polluants (lapalissade ou poncif par ailleurs sans grand intérêt), l'égalitarisme forcené est à ce que je lis pour le moment ton seul "argument" (notez les guillemets) pour dégager les horribles 2 CV et les maudites 403 qui, en réalité, n'effraient que toi.

Je vais m'arrêter là, car bien qu'à 700 km de distance de Reims, sans y avoir jamais mis les pieds, je constate, et c'est gênant pour toi, que je savais mieux que toi quels véhicules étaient autorisés à rouler chez toi et en l'occurrence, ta propre voiture : un comble. Et je préfère plutôt débattre ou discuter avec des personnes qui se renseignent correctement et qui connaissent au moins de quoi elles parlent, quitte à être en désaccord avec elles.

Ainsi, plutôt que de rester sur un ou deux sujets que tu maitriserais parfaitement (ce qui n'est déjà pas le cas de la ZFE-m que tu fréquentes pourtant tous les jours et, je le rappelle, le sujet de ce fil de discussion), tu pars dans tous les sens et sur tous les sujets, en évoquant en vrac : le vaccin contre la COVID, les manouches, les ferrys pour la Corse, les LOA, la CEE, la délinquance… Inintelligible.

Bref, « ce qui se conçoit bien s'exprime clairement » : je me suis contenté de te répondre précisément et factuellement sur le sujet seul des véhicules de collection, et à peu près tout ce que tu as dit à leur sujet s'est révélé bancal et pas très argumenté — voire, disons-le franchement, pas argumenté du tout, au sens noble de l'argumentation.
Donc, au vu de la méthode avec laquelle tu construis et présentes tes raisonnements, j'ai peur que ce soit aussi bancal sur tous les autres points que tu as soulevé. Mais j'ai déjà suffisamment fait le travail de pédagogie sur le sujet précis des véhicules de collection, et je laisse à d'autres la (courageuse) tâche de s'attaquer à tout le reste de ce que tu dis…

Ciao. :saletetedeconquiditaurevoir:
« Modifié: 08 Juin 2022, 14:54:31 par Lumbreiser »
IP archivée

rovercab

  • Major Roveriste
  • *
  • Évaluation: +0/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1035
Re : Avenir de nos autos mal notées en Crit'air...
« Réponse #9 le: 12 Juin 2022, 10:30:33 »

je réponds a l'arrache
les véhicules de collection sont censés rouler beaucoup moins, ce qui explique en partie ce privilege dans les zfe.
de ce fait beaucoup de possesseurs de bagnoles de + de 30 ans vont essayer de les passer en collection.
j'ai un voisin qui qui a mis sa mercedes mazout; je pense qu'au niveau pollution, elle est pas top. :)

 :saletetedeconquiditaurevoir:
IP archivée

Lambretta51

  • Adjudant Roveriste
  • *
  • Évaluation: +1/-1
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 892
Re : Avenir de nos autos mal notées en Crit'air...
« Réponse #10 le: 12 Juin 2022, 10:47:20 »

C'est exactement ce que je pense... Je n'ai pas pris la peine de répondre une énième fois, mais remplacer sa voiture ancienne par une de collection ( le terme de collection étant parfois valable seulement en ce qui concerne la carte grise ) permet de contourner l'obstacle.
Toutefois, le bilan écologique est mitigé: 

- Entre une Rover 75 qui roulait moyennement ou peu mais en respectant des normes quand même, et une vraie ancienne à carbu ( sauf exception ), sans pot catalytique, parfois sans recyclage des vapeurs d'huile et qui sera utilisée de manière identique ( on ne voit pas pourquoi il en serait subitement autrement ), la ZFE n'y gagnera pas !

Alors je ne jette pas la pierre, l'idée m'a même traversé l'esprit, mais quant à prendre des leçons de morale... non merci !
IP archivée

rovercab

  • Major Roveriste
  • *
  • Évaluation: +0/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1035
Re : Avenir de nos autos mal notées en Crit'air...
« Réponse #11 le: 13 Juin 2022, 11:57:07 »

article intéressant sur les véhicules de collection. + de 30 ans, mais pas que  :)
https://www.vroomly.com/blog/voiture-de-collection-definition-carte-grise-et-assurance/
IP archivée

Lumbreiser

  • Sergent Roveriste
  • *
  • Évaluation: +2/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 380
Re : Re : Avenir de nos autos mal notées en Crit'air...
« Réponse #12 le: 17 Juin 2022, 19:11:41 »

article intéressant sur les véhicules de collection. + de 30 ans, mais pas que  :)
https://www.vroomly.com/blog/voiture-de-collection-definition-carte-grise-et-assurance/

L'article est globalement bon, mais voici quelques précisions ou corrections d'oublis :

- La demande de certification d'immatriculation auprès de l'ANTS est quasi-inchangée et donc une formalité (la procédure n'est en fait pas plus complexe que pour un autre CI normal). En fait, le plus important et le plus fastidieux est la constitution du dossier auprès de la Fédération Française des Véhicules d'Époque qui, au terme de son étude, vous délivrera l'« attestation FFVE » (et non pas « attestation de datation »). Il n'est pas précisé que celle-ci (plus exactement : l'analyse du dossier) est également payante (en plus du CI) et demandera un délai de quelques semaines (supplémentaires à rajouter au délai d'obtention de la CI).

- Pour la vente d'un VC (ou pour l'achat), un point très important n'est pas précisé : il n'y a pas de notion de vice caché. Ainsi, si vous êtes acheteur, vous ne pourrez pas faire jouer cette garantie. À l'inverse, en tant que vendeur, vous serez couvert (ou plutôt exempté) de tout recourt de votre acheteur.

- Sur les limitations de circulation, le terme est un peu vague, car il existe plusieurs "limitations de circulation" : les ZFE-m, en cours de mise en place dans les grandes agglomérations et les restrictions de circulation en cas de pollution. Je ne suis pas calé pour répondre sur la deuxième, donc je m'abstiens. Mais sur la première, les VC pourront (et peuvent déjà) rouler dans les futures (et actuelles) ZFE-m, pour le moment par dérogation locale, mais cela sera sûrement entériné bientôt dans la loi.

- Les VC ne sont pas soumis à la vignette Crit'Air, certes, mais « le Gouvernement a par ailleurs décidé la création à brève échéance d’une vignette spécifique pour les véhicules de collection afin de faciliter l’application de ces mesures. » : il y aura donc sans doute bien une vignette spécifique aux VC afin de faciliter… enfin vous avez compris.

- « Il existe pour cela des services en ligne » : je doute fortement de la pertinence de l'évaluation à distance d'un VC, ou alors en (très) grosse approximation. Pour un Scenic ou une Twingo, pas de problème, on voit tous à peu près ce que ça vaut. Mais un VC est bien plus particulier, et seuls l'expérience de possesseurs et de passionnés (clubs) vous donnera une valeur vraiment fiable pour UN VC. Pour ne parler que d'une Mini, sa côte peut aller de quelques milliers d'euros à 30 000 (voire 60 000 € pour une Mini avec un historique en rallye), sans compter la côte bien variable pour toutes les éditions spéciales, les déclinaisons, etc. Franchement, allez dans les clubs, forums, groupes Facebook ou garages spécialisés en anciennes, on est toujours bien accueilli et aidé.  :)
« Modifié: 17 Juin 2022, 19:12:56 par Lumbreiser »
IP archivée

rovercab

  • Major Roveriste
  • *
  • Évaluation: +0/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1035
Re : Avenir de nos autos mal notées en Crit'air...
« Réponse #13 le: 18 Juin 2022, 10:38:33 »

je serais pas étonné, que les services de l'état revoient leur copie en matiere d'agrément en cgc.
et que ça devienne plus compliqué pour obtenir une cgc :)
IP archivée

Lumbreiser

  • Sergent Roveriste
  • *
  • Évaluation: +2/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 380
Re : Re : Avenir de nos autos mal notées en Crit'air...
« Réponse #14 le: 18 Juin 2022, 19:56:22 »

je serais pas étonné, que les services de l'état revoient leur copie en matiere d'agrément en cgc.
et que ça devienne plus compliqué pour obtenir une cgc :)

Moi j'en serais très étonné, car je ne connais aucun argument suffisamment solide pour justifier à lui tout seul ce tour de vis. Mon raisonnement :

1°) L'État a été attentif et réactif pour permettre les dérogations donc, au vu de cette bienveillance claire vis-à-vis des VC, je ne vois pas bien pourquoi, d'ici la fin de cette mandature en tout cas, ils changeraient soudainement d'orientation. Quel évènement particulier en serait à l'origine ? Je ne vois pas bien, car toutes les grosses lois relatives à l'environnement et à l'automobile (Crit'Air, ZFE-m) sont déjà passées… Je rappelle que même la ville de Paris, à majorité EELV/PS, a accepté de mettre en place cette dérogation, alors que le moins que l'on puisse dire, c'est que la gestion d'Anne Hidalgo n'est pas vraiment pro-automobile — demandez aux Parisiens…

2°) Les VC représentent 0.03 % des kilomètres parcours chaque année en France. Même si soudainement le nombre de véhicules de collection doublait (je me demande bien pourquoi et comment), on en resterait à 99.94 % des kilomètres parcourus par les véhicules modernes… On peut même quadrupler, ça ne change rien.
Bref, personne de sérieux connaissant ce sujet ne pense encore que les VC représentent un quelconque intérêt dans la lutte contre la pollution — comme je l'ai déjà démontré dans mes messages précédents — et comme la bienveillance des pouvoirs publics, même les plus écolos, le montre également (cf. point 1°)).

3°) Les véhicules thermiques, c'est déjà du passé : ils seront interdits (neufs à la vente) dans à peine 12 ans et, chaque année, ils sont de plus en plus propres, sans compter l'essort du tout électrique. Alors si même les véhicules thermiques modernes ne sont déjà plus vraiment un problème à long terme (leur cas est réglé) vous pensez bien que l'État a autre chose à faire que de se soucier de 3-4 tacots qui roulent le dimanche…

4°) Les VC les plus jeunes (comme la mienne) sont quasiment les derniers avant que l'électronique ne soit omniprésente : je souhaite bon courage à ceux qui souhaiterons continuer à rouler dans des voitures bien plus difficilement maintenables que les VC d'avant les années 2000… Alors oui, nos millions de diesels d'aujourd'hui, Crit'Air 4 & 5, que deviendront-ils ? D'ores et déjà, ils partent à la casse pour bénéficier du bonus écologique, ou ils finissent leurs vies de leur belle mort… Même si certains passeront en collection (j'espère !), je rappelle encore une fois le poids infinitésimal des VC dans le trafic routier…

Bref, à part fantasmer que les français vont se ruer en masse sur des VC pour continuer à rouler dans les ZFE-m et, le cas échéant, en nombre suffisant pour que ça puisse avoir un impact réel et mesurable sur la pollution, je ne vois pas bien pour quelles raisons réalistes ça deviendrait plus dur de passer en CI VC…
IP archivée